Sélectionner une page

Que notre activité de prédilection soit la couture, le tricot, la peinture ou les travaux manuels, il nous arrive sans doute de manquer de temps pour nous y consacrer. Il est facile de laisser notre emploi du temps déborder de contraintes et d’obligations, mais il a été prouvé que prendre le temps de créer produit une amélioration notable de notre bien-être.

On croit souvent qu’il y a des gens créatifs et d’autre non. S’il est exact que nous ne sommes pas tous faits pour des métiers créatifs (loin de là et heureusement^^), nous sommes tous dotés d’une aptitude à imaginer, seulement certains l’expriment avec une facilité désarmante, alors que d’autres ont oublié la créativité dont ils disposent, pour des tas de raisons qu’il serait trop long d’énumérer. Nous sommes même créatifs par nature: il suffit d’observer un enfant jouer, bricoler et s’inventer des histoires pour s’en convaincre.

 

Tout d’abord, installons nous dans des espaces confortables où nous nous sentons bien.

Trouvez un petit coin rien qu’à vous
Que ce soit une petite table installée sous une fenêtre lumineuse, un petit recoin inutilisé il est important d’avoir un espace dans lequel vous pouvez vous consacrer pleinement à votre activité créatrice. Vous serez parfois amené à interrompre votre travail en plein milieu et il sera précieux de pouvoir laisser le matériel en place plutôt que de devoir tout ranger à chaque fois.

Assurez-vous d’avoir facilement accès à vos fournitures
Si vous avez besoin de fouiller partout à chaque fois que vous voulez vous mettre à votre activité, il y a des chances que cela vous dissuade de vous y mettre. Ce n’est pas la peine d’exposer tous votre matériel mais garder les accessoires les plus fréquemment utilisés à portée de main est crucial.

Sachez quand vous avez besoin de calme
Ce conseil est particulièrement valable pour celles qui vivent en famille avec des enfants. Même si vous disposez d’un grand espace, si les autres vous interrompent en permanence pour vous poser des questions ou pour bavarder, mieux vaudra trouver un lieu plus au calme..

L’importance de l’humeur : votre espace créatif doit être une source d’inspiration
S’il est souhaitable de minimiser les distractions pendant les périodes de création, cela ne veut pas dire qu’il faille pour autant travailler dans une pièce complètement nue. Puisez dans ce qui vous inspire, amenez-le dans cet espace. Installez une petite chaîne hi-fi si vous aimez travailler en musique, pensez éventuellement  à une planche d’inspiration où vous pourrez rassembler vos idées, et les livres que vous aimez, tout ça peut améliorer votre humeur et vous aider à retrouver le chemin de la créativité.

 

 

À quoi ressemblerait votre atelier ou espace de travail idéal ?

 

Racontez-moi…

Que faites-vous pour entretenir votre créativité ?

Moi, je prends des photos de tout et n’importe quoi, dès que quelque chose m’attire l’œil. Et vous?

Ou bien je vais me balader dans mon jardin ou au bord de la mer et je laisse mon esprit rêvasser

On peut renforcer sa créativité de bien des manières.

 

_________________________________________________________________________________________

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre

« débuter la peinture sur porcelaine » dans lequel je vous donne toutes les bases pour réaliser

et réussir vos premiers décors sur porcelaine.

Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer

votre lecture ensuite sur cette même page.

_________________________________________________________________________________________

 

Voici 8 pistes pour renforcer sa créativité 

 

1- Redécouvrir les vertus insoupçonnés de la rêverie

 

Nous avons entendu depuis notre enfance qu’il faut “arrêter de rêvasser”. Se laisser aller à une absence de concentration est souvent associé à de la paresse, de la distraction, de l’inattention, du désintérêt. Pour moi, être dans les nuages, s’abandonner au songe, laisser mon esprit s’évader, c’est un peu comme prendre de la hauteur, de la distance.  En changeant de perspective, en cessant de me concentrer, mon cerveau libéré travaille sacrément mieux. Je propose de temps en temps aux élèves qui le veulent de faire ce que j’appelle du « lâcher prise ». En peinture sur porcelaine, trop souvent, l’apprenti artiste s’appui sur un modèle et a du mal à s’en détacher. Pourtant celles qui me font confiance, sont souvent surprises de ce qu’elles peignent quand elles ne sont plus dans la réflexion, mais dans le ressenti. Trop souvent nous avons besoin de l’approbation d’autrui pour se persuader que ce que l’on vient de peindre est « beau ». Mais ce n’est pas parce que l’on peint sur un support décoratif qu’on a pas le droit de s’exprimer en acceptant d’être soi même. Peu importe que ça plaise ou non. Mais vous remarquerez que très souvent les personnes apprécient parce que vous avez peint avec votre cœur et non votre tête.

 

 

 

2- Savoir prendre du temps pour soi

 

Vivre à une allure  intenable, trouver des moments pour soi dans sa vie quotidienne : nous y aspirons tous… mais sans trop y croire. Chacun cherche son rythme, tout le monde a l’impression de courir un marathon. Retrouver du temps pour soi… Perso,  ce qui me fatigue n’est pas ce que je  fais, mais tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire. Ma vie ressemble à la vie de toutes les femmes, oui nous qui avons dix vies en une…Professionnelle, familiale, amoureuse, amicale, culturelle, sportive, .. Il faut  tout mener de front, mais le temps manque, toujours. Comme si ce n’était jamais assez. Et je m’entends dire « vivement la retraite »… et c’est faut parce que mes élèves qui sont à la retraite, tiennent le même discours que moi. Alors, je décide de prendre du temps pour moi. pourquoi ne pas traîner au lit le matin, prendre le temps de boire mon café sur la terrasse sans culpabiliser que la vaisselle n’est pas faite, paresser un moment dans le jardin, s’étendre mollement sur le canapé et contempler le plafond, ne rien prévoir pendant une journée, me mettre à peindre même si c’est l’heure du dîner…à vous de voir ce que vous avez envie de mettre dessus.

 

Image associée

 

 

3- En mode créatif, s’il vous plaît, NE PAS DÉRANGER

 

Coucou, prend tes pinceaux et viens jouer avec moi.

Mettez vous à l’aise, debout ou assise comme il vous convient. J’ai souvent entendu dire, que la peinture sur porcelaine, c’était rigide, qu’il faut absolument respecter les règles… trop souvent quand une élève pousse la porte de l’atelier, et  plus est, si elle a de l’expérience dans ce domaine, je l’entend me dire : il ne faut pas, ça ne peut pas, ne pas, ne pas,ne pas…. Mais pourquoi s’autocensurer. Qui le dit ?

Excusez moi,je m’emporte… faites vos propres expériences et vous verrez que la peinture sur porcelaine est loin d’être rigide, loin d’être ringard…  ce support nous permet une telle créativité. Et même si ça rate, faites preuve de créativité et jouez de ce que vous appelez erreur. La créativité, vient de l’imperfection… fuyez les techniques normatives et formatées et préférez leur  la connaissance de votre moi, l’expérimentation et la  personnalisation, sans jugement et avec curiosité.Je suis un ’électron libre. Quand je rentre dans mon atelier, j’expérimente à ma manière, en fonction de mes envies, de mes intuitions, de ce que me disent mes tripes, tout en me moquant du quand dira -t-on. Ce n’est pas au hasard que ce blog s’appelle « le labo de Corinne ».

Résultat de recherche d'images pour "ne pas déranger"

 

4- Rêve, Réalité, Critique

 

« Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver.  Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager. » – Walt Disney

Il est bien connu qu’un créatif a rarement le sens de la réalité et qu’un bon gestionnaire qui réalise les choses a rarement une imagination débordante.

Alors, voici comment la stratégie de Walt Disney pourra vous permettre de devenir un excellent créatif et un excellent opérationnel, ayant le sens des réalités, tout en menant à terme ses projets.

  • Premièrement, vous devez générer des idées nouvelles grâce à vos qualités de rêveur

N’hésitez pas à fermer les yeux et laisser venir à vous toutes les images qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez à l’accomplissement de votre projet peinture, ou à la résolution de votre problème. Explorez-le sous toutes les coutures, autorisez-vous à explorer les solutions les plus fantaisistes…

  • Deuxièmement, vous mettez en œuvre ces idées lumineuses grâce à vos qualités de réaliste

Soyez centré sur l’action et le court terme : le comment. L’objectif du réaliste est de prendre un point de vue pratique, ce qui lui permettra de développer un plan d’action concret en examinant les étapes de travail nécessaires. Que devez-vous faire pour la mettre en œuvre ? De quoi avez-vous besoin? Pour faire quoi? Quels obstacles risquez-vous de rencontrer? Comment les contourner?

Le réaliste rationalise et ordonne l’action 

  • Troisièmement, vous rendez fonctionnelles ces belles inventions grâce à vos qualités de critique.

Soyez logique et  centré sur le résultat: le pourquoi. Analysez et corrigez pour faire mieux. Observez et  prenez du recul,  mettez vous la place du spectateur, de l’acheteur….  La critique permet de tenir compte des autres. L’objectif est une critique constructive et positive qui aide à identifier les sources d’erreurs possibles.

 

Résultat de recherche d'images pour "reveur"Résultat de recherche d'images pour "être réaliste"Résultat de recherche d'images pour "être critique"

 

5- développer son sens de l’observation

 

Avoir le sens de l’observation est un talent remarquable, aux multiples bénéfices. Il permet d’apprendre davantage et plus vite,  de relever des informations, de varier ses perceptions, de mieux comprendre le monde. Le sens de l’observation amène aussi à augmenter la capacité à s’adapter, à trouver des solutions, la créativité.

Sens de l’observation ne rime pas nécessairement avec souci du détail, ça ne signifie pas seulement être le champion olympique du jeu des 6 erreurs. C’est autant avoir un œil pour les détails qu’être capable de relever un élément important au milieu des autres. Savoir observer ne signifie pas tout simplement « voir tout » . Savoir observer c’est pouvoir reconnaître ce qui n’est pas « Normal » , ce qui n’est pas « Cohérent »…

Je rencontre souvent dans l’atelier des lacunes concernant l’observation… un exemple tout bête, quand une élève peint une feuille d’arbre retournée,

 

 

Quand c’est possible, je met l’élève en situation… et dans le cas de cette feuille elle se rend vite compte de son erreur.

Cherchez à comprendre, plutôt qu’à juger.

J’aime également l’interactivité, Demander l’avis des autres
Chercher et questionner les opinions des autres, pour comprendre comment elles en sont arrivées à leurs propres conclusions, à comprendre et écouter leurs arguments.

 

 

6- Renforcer son aptitude à se dépatouiller

 

En peinture sur porcelaine, tout n’est pas linéaire. On peut avoir passer des heures à peintre sur un joli vase, ou une belle plaque de porcelaine, et avoir une très mauvaise surprise quand on ouvre son four. Catastrophe, la pièce a cassée. Baisse de moral garanti, je vous l’assure. Celles qui peignent ont dû déjà connaître ce sentiment; Si on arrive à relativiser on se dit qu’il y a plus grave dans la vie.

Pour ma part,  si la pièce appartient à une de mes élèves, j’ai la boule au ventre en m’inquiétant de « comment vais-je lui annoncer »… Par contre, si c’est pour moi, j’aime assez ça. J’adore me dire que je ne suis pas seule, maître à bord… D’ailleurs mes plus belles pièces sont à l’origine d’une erreur, d’une casse,…

 j’ai récupérer ce plat cassé dans le four après cuisson

 

Capacité à se sortir d’affaire, astuce, ingéniosité, habileté, ressource, la débrouillardise est une sacrée qualité, et comme la plupart de ses sœurs, elle est trop souvent considérée comme est un don du ciel, une aptitude que certains ont reçue le jour de la distribution des prix, et d’autres non. Alors qu’elle est avant tout un ensemble d’aptitudes qui se construisent et se développent.

Une personne novice en peinture sur porcelaine, ne pourra pas rebondir face à une telle situation… Il faut de l’expérience et maîtriser de nombreuses techniques pour savoir se dépatouiller face aux problèmes.

 Initialement le visage de cet enfant était lisse, mais au moment de l’enfourner mon pot de pinceaux est tombé sur la joue… C’est la raison pour laquelle elle est tatouée.

 

Je n’avais pas prévu de peindre cette plaque de la sorte. J’avais sculpté une rosace façon coraux qui s’est brisé en défournant, cette fois ci. J’ai donc décidé de l’intégrer en 3D sur cette coulée d’eau. J’adore ce tableau.

 

La débrouillardise  est avant tout un ensemble de ressources sacrément utiles. Mélange d’inventivité, d’audace, de culot, de confiance en soi, d’autonomie, de ressources, esprit fertile en solutions à toutes les situations, elle est  associée à une certaine forme de confiance en soi : celle qui a conscience de ses capacités et qui sait s’appuyer sur elles dans une situation nouvelle, plutôt que de céder à la peur ou au sentiment d’impuissance.

Du coup, elle fournit des moyens de :

Faire preuve de créativité pour trouver des solutions,  y compris farfelues, ce qui n’a aucune importance, du moment qu’elles fonctionnent
Dépasser le peur de l’échec, en expérimentant,  pour trouver ce qui fonctionne
Faire face aux situations nouvelles sans excès d’anxiété.
Diminuer le sentiment d’impuissance
Rester dynamique face aux difficultés, éviter de céder à la passivité.

La débrouillardise appelle la débrouillardise : elle permet de transposer des solutions efficaces trouvées auparavant dans des situations nouvelles.

 

7-Cultiver le sens de l’émerveillement

 

Mes proches se moquent souvent de moi parce que je m’émerveillent de tout… Oh c’est beau, Oh qu’il est mignon, Oh qu’elle est gentille… je peux , grâce ou à cause d’eux me sentir puérile. Mais je m’en moque… J’aime se sentiment d’émerveillement.

Je suis une personne sensible et à fleur de peau, c’est surement pour ça que mon chemin de vie est artistique.

L’émerveillement, c’est aller à la rencontre de la grandeur, de l’intelligence, de l’utilité, de la beauté (d’une fleur, d’une situation, d’un geste,), et s’autoriser l’élan d’émotion positive qu’elles suscitent. C’est mettre des mots sur ces émotions et leur laisser libre cours, les laisser grandir en nous, c’est s’accorder le temps de les ressentir, de s’en nourrir, de s’en inspirer. Bref, l’émerveillement, c’est une inépuisable source d’énergie, une véritable compétence émotionnelle.

Entre étonnement et recherche de sens  l’émerveillement devient un moyen :Je suis dans  mon labo d’expériences artistiques autour de la porcelaine, comme le scientifique qui s’émerveille de l’univers, de la nature, du corps humain…, de ce qu’il peut y découvrir, en apprendre, en faire, qu’il est capable de patience et de ténacité pour mener ses recherches.

Il me plaît d’utiliser des produits non destinés « normalement » au décor sur porcelaine, pour les tester… Je me soucis de la planète et expérimente les produits naturels dans l’art de peindre sur porcelaine…

 

Peinture sur carreau de faïence peint avec de l’huile d’olive.

 

 

8- Laisser libre cours à sa curiosité

La curiosité est une composante de la soif d’apprendre: c’est l’envie de savoir, de découvrir, de comprendre, d’apprendre, d’être confronté à la nouveauté, de remettre les choses en question, de chercher des informations, d’observer, d’analyser, etc. La curiosité suppose l’enthousiasme, le désir, l’intérêt, la passion.

 

Que peut nous apporter le fait d’être curieux ?

Stimuler la créativité, favoriser l’apprentissage, développer les facultés d’adaptation, libérer l’autodidacte qui sommeille en nous, augmenter la diversité des expériences et l’épanouissement, élargir nos horizons, s’ouvrir aux opportunités, éviter l’ennui, développer l’ouverture d’esprit, favoriser l’acceptation de l’incertitude au lieu de s’escrimer à vouloir contrôler l’incontrôlable, augmenter la débrouillardise et la capacité à résoudre les problèmes, renforcer le sens de l’observation….

 

Résultat de recherche d'images pour "ËTRE CURIEUX"

 

Voilà j’arrive au terme de cet article…

 

,ET VOUS ?

 

Avez vous aussi des pistes pour renforcer votre créativité ?

Ce blog, tout comme dans mon atelier a pour but d’être en interaction avec vous

Si cet article vous a plu , partagez le…  je suis sûre que vous ferez plaisir à quelqu’un… Quand à moi, je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures créatives.

A très vite

 

Corinne JJ